Que se cache-t-il derrière ton jugement?

Juger! Je dois faire ça depuis que je suis jeune. Ça fait maintenant partie de mon ADN, de mon entourage, de mes conversations et de ma journée entière...n'est-ce pas? Est-ce inévitable ou plutôt acceptable?


Juger, n'est pas seulement émettre son opinion et discuter, c'est émettre une opinion claire, de manière spontanée sans réellement se questionner sur les impacts de nos mots sur la personne visée et/ou nous-même.


Émettre une opinion claire, de manière spontanée sans réellement se questionner sur le pourquoi et en ne prenant pas en considération tous les facteurs externes avant d'émettre une sanction claire envers un sujet et/ou action.


Le jugement provient habituellement des conditionnements, des peurs, des croyances, etc. que nous avons en notre subconscient.


Voici une petite définition tirée de google pour vous éclairer davantage sur le sujet :

Selon moi, juger est l'opposé de l'indifférence, car juger c'est s'impliquer émotionnellement et physiquement dans un sujet et/ou une action dont nous sommes témoins.

Et si nous opterions pour la neutralité?

Et si nous opterions pour l'acception des autres?

Et si nous opterions pour l'observation, le non-jugement et la non-action?


L'objectif de cette trilogie est pour comprendre que rien n'est réellement parfait. Tout ce qui existe comprend des opposés (+ & -) et les deux opposés doivent être vécu afin de pouvoir comprendre le juste milieu, celui de la neutralité, de l'acception, du non-jugement et de la non-action.

Le jugement est l'action de d'émettre notre opinion face à un sujet et/ou une action en résistant à cette représentation de ce qui est. Le jugement nous fait sentir au-delà de ce que observons pour nourrir notre égo, celui qui cherche satisfaction, supériorité et performance dans tout ce qu'il explore.


Le jugement est en fait une facette de toi que tu ne désires pas accepter et confronter. Si tu juges quelqu'un sur son habilement, t'es-tu déjà demandé comment trouvais-tu ton style vestimentaire? Comment appréciais-tu ta façon de t'habiller? Comment te sentais-tu par rapport à ton apparence physique?


Chaque chose qui te dérange provenant de l'externe représente un reflet d'une faiblesse intérieure. Le questionnement est alors un super outils afin de comprendre la faille interne.


Voici les deux chemins que vous pouvez emprunter, lequel choisis-tu habituellement?

La prise de conscience est un processus d'apprentissage constant. On peut se rendre compte que nous avons jugé quelque seulement quelques heures ou jours plus tard et c'est tout a fait normal.


Le principal objectif ici est de trouver une certaine neutralité afin d'améliorer votre bien-être et votre état d'esprit.


Souvenez-vous, les opposés doivent co-exister pour permettre de retrouver un certain équilibre, une autre perspective de ce qui est. Les deux opposés font parties du soi et de l'évolution de tous êtres humains.


Toute évolution comprend l'apparition de la pleine conscience, de nous même et de ce que nous vivons extérieurement et intérieurement. C'est un chemin, aucune rectiligne. L'Amour est a cultiver pour embrasser chaque partie du processus.


Avec Amour,


Signé Ariane x