Lettre à toi, mon corps

Devenir une femme c'est une étape importante dans la vie plusieurs jeune fille. Je vous l'avoue, je l'ai jamais vue venir et je l'ai jamais accepté puisque pour moi un corps n'est pas fait pour avoir du gras et des courbes. Aussi stupide que ça peut avoir l'être ce sont les pensées que j'ai depuis plusieurs années.


Hier, j'ai vraiment été confrontée à mon corps. Se regarder face à face dans le miroir c'est une chose, mais de savoir comment notre corps était il y a 1 an en est une autre. Savoir qu'on a pris du poids (surtout avec le temps des fêtes) ça peut avoir l'air banale pour plusieurs, mais pas pour moi.


Le but : apprendre à s'accepter de jour en jour. De comprendre que notre personnalité intérieure rayonne encore plus que notre enveloppe corporelle. Voila la voix de la guérison et de l'acceptation de soi.

Voici une petite lettre que j'ai composé il y a quelque temps et qui reflète exactement mon état d'âme actuel.

«Lettre à toi petit corps qui se fait rejeter, petite âme qui se fait blesser et petites pensées envahissantes. Vous êtes miennes, mais j’ai tant de la difficulté à vous accepter et vous chérir. Pourquoi? Traumatisme, auto-sabotage, manque de confiance en soi. Des mots qu’on entend de plus en plus souvent. Est-ce de ma faute, celles des gens qui m’entoure ou de la société? Devons-nous réellement chercher LA cause principale ou simplement observer ce qui se trame à l’intérieur? Tant de question sans réponse, tant d’effort pour aller mieux. La voix vers la paix, la voix vers la guérison et la voix vers le bien-être n’est pas une ligne droite sans retour en arrière. Pendant qu’on fait 2 petits pas vers l’avant on en fait 5 vers l’arrière. L’important c’est de focuser sur l’essentiel, sur le positif, ce qui nous a fait vibre aujourd’hui peu importe la nature. Phrase typique vais-je dire, mais comme on connait si bien se dictons, tous les chemins mènent à Rome comme tous les chemins mènent à ton bien-être.»


Auparavant, j'avais la pression de la société pour garder mon corps parfait, mais maintenant, je crée ma propre voix. J'ai changé, j'ai évolué. J'adore bouger, mais j'ai tellement d'ambitions et de projets. Mon corps prend une place de moins en moins présente dans ma tête. C'est bien de voir tout le cheminement qu'on l'on fait. Sachez que la guérison n'a pas de limite de temps et il ne faut surtout pas mettre et se mettre de pression afin de guérir dans un temps irréalisable. C'est quoi l'irréalisable? C'est de se dire : je dois être guéri d'ici 2, 5 ou 10 mois. Personne sait ce que la vie nous réserve et personne sait combien de temps il faudra a notre âme pour guérir et rayonner à nouveau.


Soyez gentil envers vous-mêmes, vous n'êtes pas seuls qui traverser certaines difficultés et sachez que tout fini par passer un jour...


Signé A.



  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2020 par Ariane Vermeersch