Les 3 phrases chocs qui m'ont permis de me reprendre en main.

Dans les dernières semaines, je me suis ouverte à vous. Je vous ai laissé rentrer dans ma tête et je vous ai exposé mes plus grandes faiblesses ainsi que mon vécu. Ce n'est pas facile pour moi d'accepter toutes ces choses, mais plus le temps avance, plus ces choses se tassent et finissent par s'éclaircir.


La vie peut parfois sembler si sombre, si noir qu'on ne voit plus la fin. Mais sachez ce n'est qu'une pure illusion. Une illusion qui finit par passer comme un nuage qui fini pas dégager le soleil en pleine séance de bronzage l'été.


Je pense qu'une dépression, oui, c'est un combat, mais un trouble alimentaire s'en est un encore plus prenant. Ce problème peut t'envahir la tête à un point tel où tes seules pensées sont centrées sur ta nourriture. La nourriture que tu as mangé ou celle que tu évites de manger. Je me rappel encore, je pouvais énumérer tous mes repas consommés en une semaine sans hésiter tellement que cet élément était la seule chose qui comptait pour moi.


Oui, ce problème affecte les gens mentalement, mais physiquement. Des gens meurent de cette maladie, mais c'est trop peu parlé et tabou. Des filles tombent dans les pommes fréquemment puisqu'elles s'empêchent de manger, leur pouls diminue tellement que leur coeur passe proche d'arrêter, mais encore une fois, cela personne ne le sait.


Les gens ne comprennent pas, il est si simple de manger et d'être heureux aussi longtemps que tu n'as pas vécu cette obsession complètement insensée. Pour moi, tout à commencé avec l'arrêt de mes règles. Je n'avais jamais vraiment associé cela à une perte de poids, puisqu'elles ont arrêté lorsque j'étais à mon poids le plus élevé.

Ça l'a duré 2 ans. Sans règle. Sans signe de féminité et puis problème après problème, je me suis rendue chez un endocrinologue et voici ce qu'elle m'a annoncé :


1) Ton système hormonal ressemble à une femme ménopausée (moins d'oestrogène sécrétée) à 21 ans...


2) Ton corps est en dormance, si tu ne manges pas plus et ne fait aucun changement d'ici les 2 prochaines années, ton système hormonal ne se réveillera plus et la possibilité d'avoir des enfants sera presque nulle.


3) Tes os commencerons à ce dégrader, dû à ma production insuffisante d'oestrogène (hormone féminine) et à 40 ans, tu auras les os d'une personne de 80.


Phrase plutôt choc, non? Haha, je suis sortie du bureau et mon premier réflexe a été d'aller manger de la viande. Je pensais que c'était le seul moyen pour reprendre contrôle de tout ça, mais ce l'était pas. Je me sentais juste anormale de ne pas manger de viande et d'avoir tous ces problèmes. La confiance en soi n'était pas à son top et ne l'est pas encore aujourd'hui. Comme tous les épreuves qu'on passe, on doit travailler pour se créer notre propre chemin et nos propres mécanismes pour les surmonter.


Tout ça pour dire que parfois, il faut se faire mettre au pieds du mur pour vraiment réaliser qu'on est allée trop loin et que nos pensées sont vraiment rendues irréelles. Ça m'a choquée, bouleversée et même temps je n'y croyais pas, mais c'était la réalité.


Le temps a passé, j'ai éliminer plusieurs stresseurs (emploi, école, relation) de ma vie, j'ai travaillé sur moi et j'ai enfin retrouvé mes règles. Je suis contente, car je sens enfin qu'il a un peu de féminin en moi. Je sens enfin que je me laisse aller et que la vie est bien faite malgré tout.


Des nouvelles chocs ont en aura, des évènements difficiles aussi, mais crois-moi tout le monde ici y arrivera et verra enfin pourquoi cet évènement a été mis sur votre chemin. Croyez en vous, croyez en la vie. Elle est belle comme votre personne, votre MOI intérieur qui vous parle.


Les derniers jours ont été difficiles pour moi. Auparavant, j'avais souvent le réflexe de parler de mes sentiments aux gens qui m'entouraient (surtout mon ex copain). Mais maintenant, je sens que tous ces problèmes m'appartiennent et plus j'en parle plus ils prennent une ampleur démesuré à l'intérieur de moi. Oui, je crois qu'il est important d'en parler, mère, amie, mais surtout de les accepter et de faire des actions ainsi que des changements pour aller mieux. Ce n'est pas en restant sur place, a en parlant que tout va changer pour le mieux.


Les derniers jours ont été difficiles, peut-être la pleine lune, peut-être les règles qui arrivent. Qui sait? Mais tout est un signe de vie, un signe de féminité, l'important c'est de s'écouter, se respecter et tout devrait bien aller.


Bon jeudi!


Signé A.