Diminuer ses standards de beauté pour s'apprécier?

Abdos, ventre plat, petit visage, petites épaules, fines cuisses...


Toutes des petits standards que j'ai appris a intégrer dans mon croyance pour apprendre à fitter dans un certain modèle. Pour m'apprécier je devais fitter la dedans sinon j'entendais la petite voix dans ma tête : «une n'est pas assez mince, tu as un gros visage, tes cuisses sont trop grosses,...».


Un nuour je pensais que ces voix allaient disparaître comme par magie et que j'allais finalement apprendre à m'aimer comme je suis réellement, mais tout ça c'est faux.


C'est faux puisqu'en se mettant des strandards tellement élevé, c'est simplement impossible de les atteindre et les voix sont toujours de plus en plus forte dans notre tête. Ces voix font en sorte qu'on se sent dénigré constamment. Il a constamment ces petites voix qui nous disent que nous ne sommes pas assez.


Imaginez-vous si c'était des personnes de votre entourage qui portait ces commentaires à votre égard comment réagiriez-vous? On dirait qu'il s'agit plutôt d'intimidation, de dénigrement et vous vous sentiriez probablement vraiment plus mal que si c'était vous mêmes qui portier ces commentaires envers vous. Alors, Pourquoi le faites-vous?


La première étape, c'est de prendre conscience de ces petites voix. De comprendre qu'elles sont impertinentes puisqu'elles ont une simple fonction vous dénigner et vous faire sentir mal dans votre peau.


À partir de ce moment, il faut remettre en question ses standards de beauté. S'ils sont irréalisable, il sera simplement impossible de les atteindre et les voix dans votre tête seront de plus en plus forte.


En diminuant et en évitant tout commentaire négligeant à notre égard, nous allons considérablement diminuer notre malaise face à nous ainsi qu'à notre corps. Ça ne se fait pas du jour au lendemain, mais petites prises de conscience par petites prises de conscience vous y arriverez c'est certain.


Aimer vous tel que vous êtes puisque vous êtes la meilleur chose qui soit sur la terre,


Signé A.