Apprendre à s'aimer.

Apprendre à s’aimer, je ne vous le cacherai pas, je trouve ça énormément dur.


Apprendre à s’aimer ça ne tombe pas du ciel. Apprendre à s’aimer c’est un processus long rempli de haut et de bas. Apprendre à s’aimer à tous les jours, je ne l’ai pas vécu encore, mais j’ai hâte.


Les moments les plus durs, je les vie, parce que je sais que je vais grandir au travers ces derniers. C’est dur, j’ai arrêté de me plaindre, j’ai appris à accepter, à m’écouter, à tolérer et à avoir un petit mal intérieur.


Mais cette écoute envers mon corps, elle m’apprend. Elle m’apprend à m’aimer, à me comprendre et à me connaitre davantage chaque seconde, chaque minute de ma vie.

Si ma vie allait bien, je la trouverais surement plate et monotone. J’apprends à accepter mes petites victoires, à apprécier les jours plus lumineux et heureux. J’apprends à m’écouter et à m’accepter un peu plus chaque jour, même si demain j’aurai peut-être un autre discours.


La vie est vécue différemment par tout le monde. Il est faux de penser que nous sommes les seuls à rusher, à ne pas s’accepter et à se sentir mal à l’intérieur une fois de temps en temps ou même trop longtemps pendant de certaines périodes. Les autres le vivent, mais n’en parle juste pas comme vous vivez tous ces pensées et moments dans votre tête.


Vous n’êtes pas seuls et vous êtes totalement normal. Vos moments de faiblesses vous aideront afin de rendent d’autres moments encore plus beaux.


Be kind. Soyez reconnaissant. Écoutez-vous. Aimez-vous, puisque votre vie ne changera pas demain, comme votre pire défaut. Tout est question de processus, il suffit de «trust le process».


Signé A.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

© 2020 par Ariane Vermeersch