5 trucs pour reconnecter avec soi

Il est 5h30, j'ai les yeux ronds comme une balle et la créativité émane de moi. Je me suis remémorée les premières années de mon Cégep où je dormais 5 à 6 heures par nous. Où je m'entrainais au patin à 6h le matin avant d'aller attaquer mes cours de soins infirmiers de 8h. Quand j'avais une pause diner un peu plus longue j'allais au gym. En fait, après coup, je réalise que je faisais TOUT pour éviter d'être en contact direct avec moi-même, mes émotions ainsi que mes problèmes.


Alors, je voulais vous donner 5 trucs afin que vous évitiez de tomber dans le panneau vous aussi. Le surmenage, ça existe et ça touche beaucoup plus de gens qu'on le pense. Il faut parfois s'arrêter et se faire aider avant de vraiment tomber.


Mes 5 trucs


1. Prendre conscience qu'on mérite de prendre soin de soi.


La prise de conscience est la façon optimale de pouvoir commencer le cheminement vers la guérison ou une vie probablement meilleure que celle que vous avez actuellement. Sans prise de conscience, il y a le déni. Le déni face à une situation problématique qui vous apporte probablement plus de mal que de bien. Si vous hésitez encore à savoir si une situation ou votre vie pourrait être optimale, dresser une liste des bienfaits et des contres qu'elle vous apporte sur votre quotidien. Par la suite, demandez vous comment votre vie pourrait être optimale et quels changements vous pourriez apporter pour en arriver à cet état. À partir de ce moment, vous serez en mesure de faire les actions nécessaire pour y arriver.


2. Prendre le temps de s'arrêter


Ça peut paraître très cliché, mais c'est quelque chose d'incontournable. Auparavant, pour moi, s'arrêter était synonyme d'échec, de non-performance et de lâcheté. Quand je fais une rétroaction, je me rend compte que tous les propos que je tenais à mon égard étaient plutôt péjoratifs lorsqu'il était temps de penser à moi-même. Prendre le temps de s'arrêter, c'est tout sauf négatif. Chacun doit trouver un moment pour lui. Le meilleur moment selon moi, c'est lors des repas puisque c'est quelque chose que nous faisons chaque jour et ce, 3 fois et plus. Prendre conscience que nous sommes ici et maintenant. Prendre conscience de la nourriture que nous ingérons. Prendre conscience des saveurs, de la texture, des aliments eux-mêmes. Ça c'est prendre un moment pour s'arrêter, mais cela aura également un impact positif sur votre digestion ainsi que votre énergie. On a parfois le réflexe de manger «on the go» lorsqu'on est débordé, mais c'est tout sauf à notre avantage. C'est un défi qui va prendre beaucoup d'énergie et de détermination pour plusieurs, mais de simplement essayer et de mettre des techniques pour y arriver est une grande victoire puisque déjà de vouloir mettre des techniques pour aller mieux, c'est une prise de conscience qui vous permettra d'accéder à votre bien-être plus facilement.


3. Se bloquer des «me time» dans son agenda.


La planification est probablement la meilleure chose à faire pour éviter d'être surchargé, pris au dépourvu et d'être en retard. Auparavant, j'étais le genre de personne à tout garder dans ma tête et savoir ce que je devais faire. Dans le déni total. Depuis que j'ai débuté mon agenda, je suis mille fois plus efficace, j'ai le temps de faire plus de chose et je suis VRAIMENT moins stressée puisque je peux enfin mettre mes idées et mes rencontres sur papier. Donc au final, moins de chose à penser, moins de stress, plus d'efficacité, que veux-tu de plus? ... C'est ce que je pensais, vous n'avez probablement pas trouvé vous non plus. DONC, si vous êtes maintenant capable de tout planifier vos rendez-vous, votre session de spinning, votre travail, maintenant, êtes-vous capable de vous bloquer un «me time» ? Oui, oui un temps pour VOUS. Pour prendre soins de vous. Que cela soi un bain, lire un livre, méditer, aller marcher. Trouvez vous et bookez vous un temps pour vous. Sans cela vous négligerez toujours cet aspect de votre vie et c'est la qu'on se déconnecte totalement avec soi, alors prenez le temps. that's it.


4. Faire une activité que vous aimé qui ne touche pas votre sphère problématique


On est parfois accaparé par le travail, la famille, les amis, une dépendance que cela soit le sport, la nourriture, l'alcool, les drogues... On se rend compte que cela néglige notre capacité à prendre soin de nous de notre physique, mais aussi de notre mental. C'est en effet cette partie que l'on oublie souvent, notre mental. C'est ultra important, puisque sans notre mental rien, mais vraiment rien ne peut être accompli. Tout part de notre tête. Notre motivation, nos idées, notre détermination, etc. C'est l'usine de notre entité, c'est l'usine de faits et de nos gestes. C'est TOUT. Quand une sphère est problématique, ça prend énormément de place dans notre mental et parfois on se sent envahi par une pensée ou une occupation. Le point ici, est d'essayer de sortir de cette obsession ou de cette préoccupation qui nous habite pour essayer de se faire plaisir et de comprendre que nous existons au delà de cette pensée. Imaginez-vous sans cette préoccupation, qu'aimeriez-vous faire ou qu'est-ce que vous aimiez faire auparavant pour vous? Spa, gym, marche, dessin? Ça peut être vraiment banal que d'aller prendre un bain. Le but ici est de décrocher, reconnecter avec votre moi intérieur et de faire abstraction à toutes les choses qui vous empêche de prendre soin de vous. Ici, vous pourrez mettre en application le point 3 : «se bloquer des me time dans son agenda». One step at the time. Petit pas après petit pas vers la reconnection avec vous-mêmes. Éviter de vous comparer. Ce n'est pas en vous comparant que vous irez mieux où que vous deviendrez comme cette personne. C'est en prenant conscience de ce que vous voulez travailler que vous pourrez aller encore plus loin que vous l'être déjà.


5. Demander de l'aide


Le dernier et non le moindre, demander de l'aide. Ça vous fait peur ? Je vous comprend. Prendre rendez-vous est peut-être quelque chose de gênant, quelque chose qui vous rend inconfortable et qui vous rend peut-être plus vulnérable, mais vous savez quoi? C'est OK. C'est ok de demander de l'aide à quelqu'un pour nous permettre d'avancer encore plus loin que vous l'êtes actuellement. Je pense que ensemble, en communauté on peut voir les choses différemment. Personnellement, je n'ai pas peur de dire que je consulte en in et out depuis le début de mon secondaire et ça été et c'est encore la meilleure chose qui peut m'aider au quotidien. Avoir un avis externe, avoir un petit échappatoire pour éviter à ma famille et mes amies mes plaintes et mes problèmes. C'est mon moment à moi pour grandir intérieurement et c'est tellement bénéfique. Si j'ai une chose à dire à quelqu'un qui hésite : JUST GO. Il faut parfois passer par dessus tous les préjugés et notre égo qui nous empêche d'avancer. Là, on pense à soi. Tu penses à TOI et ça en vaut vraiment la peine. Ça va te permettre de reconnecter avec toi, tes problèmes, tes valeurs et tes actions que tu peux poser au quotidien pour aller mieux. Alors, tu sais quoi? Si tu hésites : JUST GO.


5 minutes de lecture bien investi. J'espère que ce petit texte t'auras permis de trouver quelques piste de solutions pour pouvoir reconnecter avec toi. Le bien-être physique est important, mais le bien-être mental l'est encore plus. Alors, prenez soin de vous. De votre tête, de vous au quotidien.


N'hésitez pas à me contacter ou à me suivre sur mes réseaux les plus actifs pour plus de bien-être et de motivation au quotidien!


Have a good day,


Signé A.